Sélectionner une page

projets

des projets comme vous : uniques

Client

Canton du Valais

Lieu

Sion, Suisse

Coût

13 mio CHF

Service

Concours d’architecture

Collaboration

Annick Lavenex, architecte EPFL

Johannes Natterer, ingénieur EPFL

Service de la circulation et de la navigation

Aujourd’hui à l’étroit, le service de la circulation et de la navigation de Sion doit être délocalisé pour faire face à l’augmentation du nombre de véhicules immatriculés dans le canton du Valais (en moyenne plus de 2% d’augmentation par année).

Pouvant accueillir jusqu’à 550 clients par jours et expertiser plus de 13 véhicules toutes les 20 minutes, le défi logistique est de taille pour assurer un fonctionnement sans faille du service de la circulation et de la navigation de Sion. La gestion des flux et l’optimisation des espaces de travail étaient au cœur de nos réflexion pour ce projet.

Service de la circulation et de la navigation

1. Alignement

Le nouveau bâtiment s’ancre parallèlement à la rue de la Dixence qui dessert les accès véhicules et piétons. Cet alignement aux constructions de la Caserne dessine un nouveau front de rue et requalifie ainsi le site, offrant une adresse clairement identifiable sur rue.

2. Articulation

En décalant la partie administrative de la halle technique, la surface des façades est agrandie, garantissant un éclairage naturel pour tous les bureaux. Par cette articulation, deux places sont générées, créant des entrées différenciées pour les piétons et les véhicules.

3. Rotation

En pivotant la halle technique parallèlement à la Route de Riddes à l’ouest du site, le projet se rattache au tissu industriel existant. L’interstice ainsi créée permet l’accueil du public, idéalement situé entre les deux volumes.

Accès et flux

L’accès unique au SCN se fait par la rue de la Dixence au sud de la parcelle. Les divers parkings sont répartis à l’est du site le long de la route et sont clairement identifiables. Les stationnements publics se situent au sud du bâtiment alors que le parking sécurisé du personnel prend place au nord de celui-ci avec les accès livraison.
Les pistes d’essais et le parcours d’examen moto sont placés à l’ouest du site, séparés du reste des flux. Les deux parcours ne se croisent pas. L’emplacement idéal des rampes et des pistes permet une grande flexibilité d’usage.

Aménagements paysagers

A la croisée des géométries, le projet propose la création d’un îlot de verdure servant à la délimitation de la zone des expertises et des parkings clients. Ce micro-biotope permet également l’infiltration et la rétention des eaux météoriques.

Les deux alignements d’arbres viennent renforcer le front de rue et marquer les aires de stationnement. Au nord du site, le projet prévoit le
maintien d’une zone tampon de prairie fleurie à proximité des immeubles de logements.

Schéma structurel

Axonométrie éclatée

Matérialité et structure

Une tôle perforée vient habiller, à la manière d’une carrosserie, la halle technique et le bâtiment administratif. Le hall d’accueil, tout de verre, cherche la transparence et contraste avec les deux volumes qu’il relie. En opposition au métal extérieur, la structure et les revêtements en bois à l’intérieur créent un environnement de travail chaleureux.
La grande portée de la halle technique (26.50m) est reprise par une succession de poutres en bois lamellé-collé distantes de 5m chacune. Celles-ci reposent sur un mur de refend en béton qui garantit le contreventement et la stabilisation du volume d’un point de vue sismique. Le chevronnage secondaire permet d’intégrer des amortisseurs acoustiques afin de créer un cadre de travail confortable. Un doublage en polycarbonate, placé derrière la tôle perforée, garantit une lumière naturelle diffuse et une isolation optimale pour un coût réduit.

La trame structurelle de la partie administrative se divise en deux portées de 8m et 10m. La structure porteuse est constituée d’un mur de refend traversant dans la longueur le bâtiment et des façades. L’absence de murs porteurs transversaux offre une flexibilité totale dans la répartition des locaux. Les planchers sont réalisés avec une dalle mixte en bois-béton permettant de bénéficier des avantages de la légèreté du bois et de la rigidité du béton. Cette association est optimale pour une bonne résistance au feu ainsi que du point de vue acoustique et thermique. La stabilisation de la construction est assurée par les noyaux en béton des cages d’escaliers et le mur de refend. Ce type de mise en œuvre rapide et économique permet de valoriser les ressources locales tout en respectant les coûts et délais. L’enveloppe thermique est réalisée en laine minérale et un système de ventilation double flux garantira les exigences Minergie.

Plan de situation

Plan du rez

Plan de l’étage

Coupes et Élévations